Entreprise

CDD, contrat d’intérim ou CDI : quel contrat de travail choisir pour un nouveau salarié ?

cdd ou cdi

Le contrat de travail encadre la relation entre un employeur et un salarié. Conclu généralement par écrit, il fixe les modalités de collaboration entre les deux parties (nombre d’heures travaillées, rémunération, etc.). Un contrat de travail est un document légal et peut revêtir différentes formes.

Selon les besoins de votre entreprise, vous pourrez ainsi choisir d’embaucher votre nouveau salarié en CDD, en contrat d’intérim ou en CDI. Vous ne savez pas quelle option choisir ? Inter Fairs fait le point et vous expose les avantages et inconvénients des différentes formes de contrats.

Le Contrat à Durée Déterminée (CDD)

Aujourd’hui, le Contrat à Durée Indéterminée (CDI) reste la norme dans le monde du travail. Si vous souhaitez signer un Contrat à Durée Déterminée (CDD) avec votre nouveau salarié, votre choix doit donc être justifié.

Veillez à faire apparaître le motif d’embauche en CDD. Dans le cas contraire, une requalification en CDI pourra être formulée. Une embauche en CDD peut notamment intervenir dans le cadre :

  • D’une augmentation temporaire de l’activité de votre entreprise ;
  • Du remplacement d’un salarié absent ;
  • D’un recrutement en attendant de trouver un salarié aux compétences particulières ;
  • D’activités considérées comme saisonnières.

Un CDD peut être signé à temps partiel ou à temps plein, en fonction de vos besoins. Ce type de contrat de travail est renouvelable deux fois. Toutefois, son renouvellement doit être précisé dans le contrat initial via une clause de renouvellement. Vous souhaitez prolonger votre salarié en CDD ? Retrouvez en ligne un avenant CDD prêt à l’emploi.

Les avantages du CDD :

  • Une période d’essai de quatorze jours à un mois pour tester la relation avec votre salarié ;
  • Une flexibilité qui vous protège en cas de baisse d’activité ;
  • Un coût moins élevé qu’une embauche en intérim.

Les inconvénients du CDD :

  • Un turn-over au sein de votre entreprise : créer une dynamique d’équipe favorable est parfois difficile ;
  • Un coût plus élevé qu’un CDI : indemnité de précarité à hauteur de 10 % du salaire, versement des congés, etc. ;
  • Une rupture de contrat limitée aux fautes lourdes ou cas de force majeure.

Le contrat d’intérim

Dans le cadre d’un contrat d’intérim, le recrutement du salarié se fait par une société d’intérim. Cette dernière met à votre disposition un travailleur pour répondre à une mission précise et limitée dans le temps. Les motifs de recours au contrat d’intérim sont identiques à ceux d’un CDD. La période d’essai correspond à cinq jours et sa durée est de dix-huit mois maximum.

Les avantages du contrat d’intérim :

  • Une réponse rapide à un besoin ponctuel de main d’œuvre ;
  • Une facilité de recrutement : l’agence intérim s’occupe de recruter une personne en capacité de répondre à la mission.

Les inconvénients du contrat d’intérim :

  • Un contrat coûteux : en plus du salaire versé à l’employé, vous devrez vous acquitter du versement d’une commission à la société d’intérim ;
  • Une rupture de contrat difficile durant la courte période d’embauche (faute grave ou cas de force majeure).

Le Contrat à Durée Indéterminée (CDI)

Le CDI, ou Contrat à Durée Indéterminée, constitue la norme dans le monde du travail. Ce type de contrat ne mentionne pas la fin de l’embauche et convient donc pour le recrutement d’un salarié sur le long terme. Ses modalités de rupture sont strictement encadrées par la loi.

Les avantages du CDI :

  • Un contrat attractif : symbole de la sécurité de l’emploi, les CDI sont généralement préférés par les demandeurs d’emploi. Vous aurez donc plus de chance de trouver un salarié qualifié, compétent et impliqué dans la vie de votre entreprise.
  • Une longue période d’essai (six mois maximum) durant laquelle vous pouvez rompre le contrat sans justification.
  • Une garantie de garder votre salarié si vous en êtes satisfait. En CDD, votre salarié peut rompre le contrat et partir chez un concurrent à l’offre plus avantageuse.
  • Un contrat moins coûteux qu’un CDD ou un contrat d’intérim.

Le principal inconvénient du CDI réside dans son manque de flexibilité. Les licenciements doivent être clairement justifiés. Vous ne pouvez pas adapter la masse salariale en fonction de l’activité prévue. La rupture d’un CDI intervient suite à la démission de votre salarié, un licenciement, une rupture conventionnelle ou un départ à la retraite.

Pour conclure

Le contrat de travail à choisir pour un nouveau salarié dépend avant tout des besoins de votre entreprise. Bien que coûteux, les CDD et contrats intérim permettent de répondre à une mission temporaire. Privilégiez le CDI pour des besoins à long terme. Cependant, d’autres types de contrats de travail existent. Pensez notamment au contrat de chantier, à l’alternance ou au contrat de travail à temps partiel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.