Logistique

Comment créer le CV logistique idéal ?

cv logistique idéal

Poste incontournable et indispensable, l’opérateur ou responsable logistique se charge du bon fonctionnement de l’entrepôt. Vous êtes tout juste diplômé en logistique ou à la recherche d’une nouvelle entreprise à qui offrir vos compétences et votre expérience dans le secteur de la gestion logistique ?

Sachez que pour attirer l’attention des recruteurs, le CV est un élément indispensable. Découvrez sans plus attendre comment rédiger le CV logistique parfait et mettre toutes les chances de votre côté pour décrocher le poste de vos rêves !

Quel est l’objectif d’un CV logistique ?

Le Curriculum Vitae, ou « cours de la vie » en latin, est un document qui a pour objectif de résumer sur deux pages votre parcours professionnel, votre niveau de formation, vos compétences et vos centres d’intérêt. C’est une sorte d’avant-goût de votre profil.

Il doit piquer l’attention du recruteur afin que ce dernier vous propose un entretien d’embauche. En d’autres termes, c’est un document qui fait le point sur ce que vous êtes à un moment M de votre vie. D’où l’importance de le mettre à jour régulièrement.

Un CV ne se prépare pas en 10 minutes, au risque d’être incomplet. C’est au contraire un document qui nécessite une certaine réflexion et une implication sérieuse.

Pour vous guider dans votre création, vous avez la possibilité de consulter un exemple CV logistique en ligne. Aussi, n’oubliez pas de prendre en compte les éléments que nous vous mentionnant à continuation, afin que la qualité de votre CV soit la meilleure possible.

Conseils de conception

Soyez concis : comme mentionné précédemment, un CV est un résumé de vie. On ne cherche pas là à connaître absolument tout de vous dans les moindres détails. Essayez de synthétiser au mieux, en gardant les éléments les plus importants et les plus pertinents, sans vous perdre dans des détails inutiles qui pourraient ennuyer le lecteur.

Détaillez vos diplômes : si pour les informations générales et les missions précédentes, vous devez aller droit au but, ce n’est pas le cas pour les diplômes. En effet, il est essentiel de mettre les dénominations complètes : le recruteur ne sait pas forcément à quoi correspondent tous les sigles. Sachez aussi qu’il est conseillé de laisser de côté les diplômes obtenus avant le baccalauréat.

Choisissez vos compétences : étant un poste polyvalent, le métier d’opérateur logistique requiert un grand nombre de compétences. Il est donc primordial de faire apparaître vos compétences maîtrisées recherchées par le recruteur, sans pour autant lister absolument toutes vos connaissances professionnelles. Pour cela, reprenez l’annonce d’emploi et lisez attentivement les compétences souhaitées par le recruteur et nécessaires pour assurer le poste.

N’oubliez pas les langues : vos capacités linguistiques sont en effet très importantes. Avec une mention spécifique pour l’anglais et les différentes langues européennes.

Soignez la mise en page : sachez que lorsque vous préparez votre CV, le contenu est aussi important que la présentation. Le CV doit donner envie au lecteur de se plonger dedans. Il doit pour cela être lisible et moderne. Les différentes rubriques doivent être clairement définies, la police et la taille du texte doivent former un ensemble harmonieux (on oublie le gras, le souligné et le trop-plein de couleur).

Insérez une photo : bien qu’aucun texte de loi n’oblige les candidats à inclure une photo sur leur CV, c’est tout de même un élément apprécié des recruteurs. En revanche, il vaut mieux ne pas en mettre, plutôt que de choisir une photo de mauvaise qualité ou un selfie de vos vacances. Attention donc au choix de la photo : si vous souhaitez en insérer une, optez pour un cliché sobre et professionnel.

Les erreurs à ne pas commettre

Omettre le titre : « CV » ou « Curriculum Vitae » ne sont pas des titres. Votre document doit comporter un titre de métier clair et en accord avec le poste convoité : « Opérateur logistique » ou « Coordinateur logistique » par exemple.
Indiquer les coordonnées correctes : relisez bien votre numéro de téléphone et votre adresse électronique.

En effet, si vos informations sont erronées, le recruteur ne pourra pas vous recontacter. Autre point important : attention à votre adresse mail, qui peut s’avérer inadaptée pour l’occasion : un « Miss64@gmaiil.com » ou « nicolerigolo@hotmail.fr » feront peut-être rire vos futurs collègues, mais ne seront pas forcément du goût du recruteur.

Oublier des informations clés : le nom des entreprises qui vous ont employé, la date d’obtention de vos diplômes, etc. Bien que la synthèse soit de rigueur, certaines données ne doivent en aucun cas manquer.

Se laisser aller sur la présentation : mettre des couleurs à tout va, opter pour une typographie extravagante ou choisir une mise en page inadaptée peut donner le tournis au recruteur, voire l’empêcher de lire votre texte. Soyez simple, sobre et privilégiez une présentation facile à lire.

Commettre des fautes d’orthographe : nous avons gardé le meilleur pour la fin. Bien que l’erreur soit humaine, elle n’a pas sa place lors de la création de votre CV. Un document contenant une ou plusieurs fautes d’orthographe risque tout simplement d’être rejeté par le recruteur avant même la fin de la lecture du document.

Il est essentiel de se relire (encore et encore) ou de faire relire à une tierce personne, afin de s’assurer qu’aucune vilaine faute ne se soit malencontreusement glissée dans votre Curriculum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.