Entreprise

Tout ce qu’il faut retenir sur le portage salarial

portage salarial

Beaucoup d’entre nous rêvent de se lancer dans l’entrepreneuriat et dans le freelancing. Étant donné que les contraintes sont nombreuses, certains renoncent à leur projet. Aujourd’hui, il existe une nouvelle option appelée « portage salarial » qui vous permet de réaliser vos activités indépendantes tout en profitant d’une couverture sociale d’un salarié. Focus sur les points à retenir sur cette nouvelle forme d’emploi.

Le portage salarial : définition et fonctionnement

Le portage salarial est une forme d’emploi qui donne à une personne l’opportunité de travailler à son propre compte, et de conserver son statut de salarié. Son principe de fonctionnement est simple à comprendre. L’entreprise de portage salarial collabore avec le consultant indépendant (appelé également salarié porté).

Ce dernier va à son tour effectuer des prestations pour une entreprise cliente qui va rémunérer l’entreprise de portage salarial. Jouant le rôle d’intermédiaire, celle-ci va par la suite, rémunérer le consultant.

Bon à savoir : l’entreprise de portage salarial peut proposer un CDD ou CDI au salarié porté, ce qui permet à ce dernier de bénéficier d’un certain nombre d’avantages sociaux.

Il faut savoir que le portage salarial est de plus en plus populaire. En effet, il a connu une croissance annuelle d’environ 20 % à partir des années 2000. Si vous souhaitez évoluer professionnellement en Île-de-France, pourquoi ne pas collaborer avec une entreprise de portage salarial Paris ?

Dans le cadre d’un portage salarial, le salarié porté réalise tout d’abord une prospection auprès d’une entreprise de portage salarial. Si les deux parties se mettent d’accord, elles déterminent ensemble la durée du contrat, les objectifs à atteindre, la rémunération, ainsi que les divers frais.

Tous les points reliés à la négociation seront mentionnés dans le contrat de travail entre le salarié porté et l’entreprise cliente. Le professionnel pourra ainsi débuter ses missions et remplir le cahier des charges.

Qui peut avoir recours au portage salarial ?

Tous les professionnels souhaitant profiter du régime salarié et de l’indépendance peuvent avoir recours au portage salarial. Il faut toutefois noter que cette forme d’emploi est particulièrement adéquate pour les chefs de projet, les consultants en marketing, les développeurs web, ainsi que les cadres en entreprise.

Les avantages et inconvénients du portage salarial

Le portage salarial présente plusieurs avantages considérables. Il permet principalement au prestataire de bénéficier d’une assurance chômage, contrairement aux chefs d’entreprise ainsi que les freelancers. De plus, il bénéficie d’une protection sociale et du statut de cadre en entreprise.

En tant que consultant indépendant, vous pourrez également vous consacrer entièrement à votre métier. Vous n’aurez pas à vous soucier de tout ce qui concerne la gestion d’entreprise. C’est en effet l’entreprise de portage salarial qui se charge de la facturation, des paiements et de la relation client.

Outre cela, le consultant a la possibilité d’effectuer son activité sans prendre de risques. L’entreprise de portage salarial fournit, en effet, une assurance responsabilité civile professionnelle. De ce fait, il ne supporte aucune des responsabilités de l’entreprise et de ses dirigeants.

Travailler dans le portage salarial présente toutefois quelques inconvénients. Les frais de gestion prélevés par l’entreprise de portage salarial sont plutôt élevés. De plus, les cotisations sociales du professionnel sont plus élevées par rapport à celles des indépendants qui paient le RSI.

Quel salaire pour le salarié porté ?

Sachez que la rémunération brute totale d’un salarié porté est de 2520 € au minimum. Le salaire dépend de l’expertise du salarié. Pour un salarié porté junior (avec une expérience d’au moins trois ans.), le salaire s’élève à 70 % du PSS par mois, soit d’environ 2398 € par mois. Pour un salarié porté senior, le salaire brut mensuel minimum est de 2568 €, soit 75 % du PSS.

La rémunération d’un salarié porté peut être calculée sur une base forfaitaire journalière. Dans ce cas précis, le salaire minimum est plus élevé, soit 85 % du PSS. En d’autres termes, vous toucherez un salaire brut de 2910 €.

À noter : le montant de la rémunération d’un salarié porté est réévalué chaque année.

En bref, le portage salarial est un système qui permet de conjuguer l’envie d’autonomie et d’indépendance avec la sécurité du statut de salarié. Grâce aux avantages qu’il offre, vous pourrez maintenant vous lancer dans l’aventure et réaliser vos rêves.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.