Logistique

Comment assurer la sécurité des marchandises en entrepôt logistique ? 

marchandises entrepot

Il n’existe pas d’industrie sans marchandises. Ainsi, tout au long de la chaîne logistique, il est important d’assurer que celles-ci sont stockées, transportées et distribuées dans les meilleures conditions possibles.

Intéressons-nous en détail, dans cet article, aux aspects qui devront mériter toute l’attention du responsable de logistique d’une entreprise, afin de préserver l’intégralité et la qualité des biens en entrepôt.

Qu’est-ce qu’un entrepôt

Local stratégique de la chaîne de distribution, l’entrepôt est un site où se côtoient marchandises, véhicules de tout genre, équipements et personnel de logistique qualifié.

Cette installation en mouvement constant, animée par le va et vient des biens et du personnel, est gérée par le responsable de logistique dont la responsabilité est de s’assurer du correct acheminement des marchandises, tout en préservant leur qualité et en respectant les délais imposés.

Les risques inhérents à un entrepôt

Il est possible de classer les risques inhérents à un entrepôt en cinq catégories :

  • La détérioration des produits. La chaleur est l’ennemi numéro un des marchandises. Si l’intérieur des entrepôts est souvent climatisé, les zones extérieures sont rarement pourvues de systèmes de rafraîchissement. Peu de responsables de logistique connaissent les avantages de la brumisation extérieure. Il s’agit pourtant d’une solution de fraîcheur efficace et performante qui permet de baisser drastiquement la température extérieure.
  • Les risques électriques. Une faille du système électrique peut avoir de grandes répercussions en générant des coupures de courant à répétition, voire même un incendie. C’est pourquoi il est primordial d’instaurer une routine de vérification des équipements électriques et interdire l’utilisation d’outils endommagés ou altérés, pouvant provoquer des étincelles.
  • Les risques d’inondation. À l’instar du système électrique, le bon fonctionnement des  canalisations doit également être assuré, afin d’éviter tout risque d’inondation pouvant impacter lourdement l’activité de l’entrepôt. Par ailleurs, toute installation doit se référer au Plan de Prévention du Risque Inondation, qui définit les règles de constructibilité dans les différents secteurs susceptibles d’être inondés.
  • Les risques d’incendie. Un incendie peut causer des dégâts plus ou moins graves, non seulement sur les marchandises, mais également sur le bâtiment. Il est donc primordial de prévoir des mesures de prévention, des systèmes d’extinction et de respecter les surfaces maxima des cellules de stockages prévues par la loi.
  • Les risques de chutes. Une chute peut avoir de lourdes conséquences sur les biens matériels et également sur le personnel. De nombreux facteurs peuvent être à l’origine d’une chute : une inattention, une utilisation hasardeuse des engins de manutention ou d’élevage, un manque d’éclairage ou de signalisation, etc.

Les bonnes pratiques pour minorer les risques en entrepôt

Une gestion efficace d’un entrepôt doit être consciente de tous les risques existants et doit mettre en place des pratiques préventives assurant la sécurité des marchandises et des ressources humaines. Voici quelques points fondamentaux à suivre :

  • Divulguer la politique de sécurité de l’entreprise. Il est important que la politique de sécurité de l’entrepôt soit affichée et connue de tout le personnel, et ce à tous les niveaux de la hiérarchie. Des actions de sensibilisation et de formation doivent être programmées régulièrement afin de sensibiliser les équipes aux normes à respecter.
  • Prévoir un plan de maintenance préventive des installations et équipements. Ce plan désigne le remplacement, la vérification et la validation d’un outil matériel avant que celui-ci n’entraîne un danger. Il peut prendre la forme d’un tableau à colonnes, mentionnant par exemple le type et la référence de l’équipement technique concerné (racks, engins, palettes, etc.), les opérations de maintenance associées et la fréquence de ces mêmes opérations. En plus d’assurer la prévention des risques, ce plan a un intérêt économique, puisqu’il permet de réduire les coûts de réparation des équipements. Par ailleurs, la vérification du rangement, de la propreté, de la bonne signalisation et de la luminosité du site doivent également intégrer ce plan. La réalisation régulière d’audits internes de qualité et sécurité permet de s’assurer que le plan de maintenance est respecté. Les audits internes ont également l’objectif de détecter d’éventuelles actions correctives visant le progrès permanent des processus.
  • S’assurer de la correcte utilisation des outils et engins. Une utilisation dangereuse est à proscrire absolument et ici encore, la formation et la sensibilisation du personnel est fondamentale. Les collaborateurs doivent prendre conscience qu’ils sont acteurs de leur sécurité et qu’un bon usage des équipements permet d’assurer leur intégrité physique ainsi que celle des marchandises. Il convient également de savoir que la conduite de certains véhicules oblige à la possession d’un CACES (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.